DOC’ EN PICARDIE, des concerts aussi. Voici les artistes qui se produiront au cours de l’édition 2014.
Tous les concerts sont en entrée libre.

hkd_c_victor_delfim10953w-9c368HK et les Déserteurs
(Réservation obligatoire pour ce concert  sur docenpicardie@images-contemporaines.com )

« Les Déserteurs », c’ est le nom fictif d’un café légendaire d’Alger où se seraient croisés un soir, de grands poètes et de grands artistes tels que Georges Brassens, Léo Ferré, Boris Vian, Louis Aragon, Bernard Lavilliers, Jean Ferrat ou encore le Grand Jacques.
Ils se seraient tous retrouvés dans ce troquet, sur les conseils d’un enfant d’Alger, de confession juive, répondant au nom de Lili Boniche. Lili Boniche aimait ce café, il aimait surtout l’orchestre des déserteurs : ces musiciens qui, chaque soir, faisaient vivre ce petit bar au rythme de la musique châabi.
Ce soir-là, les uns tournaient au thé à la menthe ; les autres à la bière ou au vin ; mais tous ne parlaient qu’une seule et même langue, faite de notes et de mots. Musique et poésie, éternelles sources d’évasion, de rébellion, de désertion, de résistances et d’amour…C’est ainsi que jusqu’à l’aube, ils se sont mis à chanter les uns pour les autres, à se raconter leurs histoires de « déserteurs ».
Ce café, ce moment, cette rencontre, sont autant de légendes. Peut-on croire alors ce jeune homme qui nous dit qu’il y était ; qu’il a tout vu, tout entendu ; qu’il s’en souvient comme si c’était hier, et qui nous invite à revivre cet instant avec lui : Pauvre martin, L’auvergnat, La chanson des vieux amants, Vesoul, Le déserteur, L’affiche rouge, Noir et Blanc… orchestrées façon châabi, dans un petit bar d’un quartier populaire d’Alger.
HK, également chanteur du groupe « HK & les saltimbanks » est né et a grandi à Roubaix ( ville ouvrière du nord de la France ). Enfant d’immigrés algériens, HK s’est donc construit avec cette double identité franco-algérienne. Avec ce projet « les déserteurs », HK partage avec nous cette double culture, ce double patrimoine, en faisant se rencontrer les musiques populaires de France et d’Algérie. Ce n’est que la musique, mais ce spectacle, ce voyage, cette légende, participent à leur façon, à l’écriture d’une nouvelle page entre la France et l’Algérie que l’on souhaiterait apaisée et fraternelle.
Réservation obligatoire pour le concert d’HK sur docenpicardie@images-contemporaines.com

Image Quai des BrunesQuai des Brunes

Florilège de chansons françaises des années 1920 à 1950, des grands interprètes de l’époque : Edith Piaf, Fréhel, Mistinguett, Yves Montand, Charles Trenet, Mouloudji, Cora Vaucaire…
Des succès populaires aux refrains oubliés, chansons graves et légères, poétiques et fantaisistes, à découvrir ou à redécouvrir au son de l’accordéon.
Chant : Sibylle Luperce et Béatrice Laoût / Accordéon : Jean-Pierre Aigeldinger

pinailleurs2Les Pinailleurs (Bertrand Blandin)

Ils sont quatre : des percussions parfois impatientes et volontaires ; un saxophone discret mais efficace, douloureux, souvent enjoué, une contrebasse impertinente, contenue ou débridée ; une guitare baladeuse, un accordéon plaintif, et une voix, l’air de rien, égrenant aussi bien d’inacceptables réalités que des univers surréalistes parfois désespérés.
Alors, ça pinaille un peu…. Mais ça joue aussi !

photo_1Bordel de Mel

Le Bordel de Mél est un groupe amiénois crée en 2007 avec la complicité de cinq artistes… Deux guitaristes, un contrebassiste, un violoniste et une voix ! Le groupe propose un répertoire de chansons françaises issues des œuvres de Jacques Brel, Georges Brassens, Serge Gainsbourg, Edith Piaf et bien d’autres…
Avec des arrangements originaux aux essences manouches, flamenco ou tangos formant un ensemble chaleureux et dynamique revisitant chaque chanson.
Le Bordel de Mél c’est également un voyage aux accents folkloriques inspirés des grands thèmes Russes,Tziganes, Manouches,Yiddish ou encore Irlandais, offrant une ambiance joyeuse et festive.

Boris pelosof trioBoris Pélosof Trio

Très tôt imprégné de la culture grecque de son père, Boris Pélosof commence la guitare à l’âge de 8 ans. Cheminant par la guitare classique et le jazz, la guitare devient pour lui le moyen d’expression privilégié qu’il met désormais au service des musiques tziganes.
Le Boris Pélosof Trio est composé de  musiciens de talent qui rendent un vibrant hommage à la musique manouche, à travers le répertoire de Django Reinhardt. Le lyrisme et l’émotion sont les maîtres mots de ce trio où s’équilibrent énergie, virtuosité et profondeur.

Triod'VieTrio d’vie

Trio d’vie se pose là où on peut mettre le feu. Autonome et ultra–‐mobile, cette section commando, virtuose et débridée, se joue des conventions et se donne en trio des airs de big band. Véritable concentré d’énergie, le trio revisite à sa manière les musiques festives des quatre coins de la planète. Dans cette formule étonnante : Saxophones, sousaphone et batterie, ces improvisateurs virevoltants et généreux emportent dans leur folie festive toute créature apte à percevoir leurs bonnes ondes sonores.

bertrand_et5Bertrand&…

Peut-être avez-vous déjà croisé Bertrand &… en solo, en groupe, ou accompagné dʼune boîte à rythmes, la groove-box ?
Bertrand propose ses chansons tantôt distrayantes, tantôt piquantes, mais toujours sincères et poétiques. Les festivals de Bourges ou de La Rochelle ont pu accueillir ses chansons ; Benabar, Tryo, les Fatals picards, apprécier ses premières parties.
Bertrand &… a aussi chanté dans les arbres, ou sanglé sur des façades. Il a enregistré dans les rues, sʼest fait accompagner par des ondes Martenot, par un choeur de copines… Il a aussi réalisé une improbable joute musicale et verbale avec Alexis HK (Le grand Battle). Cet auteur Picard aux quatre albums distribués, repart cette saison surles routes accompagné de Philippe Rak.