Affiche définitive du filmFigure du monde syndical et politique, Henri Krasucki aura été un militant du début à la fin de sa vie. Si l’on connaît bien son parcours au sein de la CGT dont il fut le secrétaire général pendant 10 ans, ainsi que son rôle au PCF, on ignore encore trop souvent le cheminement qui l’amena à jouer un rôle essentiel dans la Résistance parisienne ; un engagement qui le mena en déportation mais lui permit aussi de se dépasser et de surmonter cette épreuve indicible dont il confiera plus tard : « On peut subir des conditions pénibles à supporter et avoir une force intérieure augmentée de la capacité d’une force collective qui permet de se surpasser. »
Ce documentaire propose de revenir sur la jeunesse d’Henri Krasucki depuis son arrivée en France jusqu’à l’après-guerre, et de mettre en lumière la culture, le courage, l’intégrité et la force de cet homme et de tous ses camarades engagés comme lui.
A travers l’histoire de ce jeune homme exceptionnel, le film aborde plus largement l’espoir et la détermination de toute une jeunesse parisienne avide de faire vivre les valeurs humaines au-delà de toute barbarie ; le parcours « héroïque » de ces jeunes, souvent étrangers, entrés en résistance dans les FTP-MOI et dont beaucoup connurent le sort tragique des arrestations, de la torture, des exécutions ou de la déportation. Souvent issus du monde ouvrier, par-delà la xénophobie ou l’antisémitisme et les risques qu’ils encouraient, portés par la volonté d’un monde meilleur, ils ont dit non à la barbarie nazi et la collaboration du gouvernement de Vichy et se sont engagés parfois jusqu’à en mourir.
Basé sur de nombreux témoignages et archives dont certaines inédites, ce documentaire s’inscrit dans une volonté de compréhension, de transmission. Il participe du travail de mémoire tout en réinterrogeant notre présent pour le penser et le réinvestir différemment.
« Ni blasé, ni cynique, ni bloqué dans le passé ; tourné vers la vie. Je sais ce que coûte la guerre, le prix de la liberté, celui de la dignité et de la justice », Henri Krasucki. Un message d’une rare actualité.

Avec Robert Endewelt (FTP-MOI), Serge Garde (journaliste), Raymond Kojitsky (FTP-MOI), Françoise Krasucki, Pierre Krasucki, Guy Krivopissko (Historien, conservateur du Musée de la résistance nationale de Champigny), Christian Langeois (biographe de H. Krasucki), Julien Lauprêtre (résistant), Henri Malberg, Paulette Sarcey (FTP-MOI), André Schmer (FTP-MOI)