expo ONACLe camp de concentration de Natzweiler-Struthof 1941 – 1945une exposition de l’ONAC
Réalisée par la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives du ministère de la Défense, cette exposition est consacrée au seul camp de concentration nazi construit sur le territoire français, le camp du Natzweiler-Struthof dans le Bas-Rhin.
L’Alsace annexée de fait au IIIème Reich en août 1940, va connaître tous les aspects du régime hitlérien, avec notamment la construction sur son sol d’un camp de concentration en 1941. A cette date, le système concentrationnaire nazi fonctionne déjà depuis plusieurs années sur le territoire allemand comme dans les pays soumis et occupés par la Wehrmacht.
Le camp du Natzweiler-Struthof est un élément à part entière du système concentrationnaire nazi utilisé en particulier, dans le cadre de la déportation Nacht und Nebel.

 

 

534091_1427505614159923_1438741519_nAnne Capelle, artiste peintre
Sur son chemin des rencontres…

Contribuer à ce travail de mémoire, qui lui tient à cœur.
Résister, c’est dans sa nature! Résister, c’est penser, c’est dire non, c’est oser, c’est survivre, c’est être libre!
Créer n’est pas réservé à un noyau d’individus, c’est à la portée de tous, il suffit de le décider.
J’ai beaucoup appris par d’autres biais, au travers des rencontres et échanges avec d’autres artistes.
Sa peinture est abstraite. Elle utilise des liants qui amènent un processus de vie à la toile par la couleur et la matière. Sa démarche est intuitive, elle ne fait pas appel à la raison, c’est le lâcher prise d’un geste immédiat. Sa pertinence est puisée dans les souvenirs enfouis de l’inconscient, c’est l’expression de l’évolution des sentiments. C’est un voyage intérieur…
Créer, c’est résister. Résister, c’est créer.

 

lastwago (2)Deborah Elizabeth Edwards, artiste peintre
Dans la mémoire des survivants revient souvent la description du ciel. Les hommes ont toujours observé le ciel à la recherche de réponses. L’indifférence de la nature évoque l’indifférence des bourreaux ou de l’événement auquel ils sont forcés de participer. Ces travaux rendent hommage, personnellement et universellement, à tous les survivants et les disparus assassinés pendant la Seconde Guerre mondiale, et plus largement dans toutes les guerres qui continuent à déchirer l’humanité.
Quand l’art aborde un sujet d’une telle immensité, il semble impossible de ne pas soulever cette question récurrente : est-il seulement possible d’éclairer ces drames de telle manière que les jeunes générations puissent en prendre conscience de manière intelligente et émotionnelle?
Face à l’absence de réponse reste la possibilité de continuer à travailler, et par cet acte, reconnaître ces événements dans la tentative de soulager une angoisse intime, de donner un sens au non-sens et de garder vivante la mémoire pour ceux qui nous suivent.

 

 

Portraits de résistants sitePortraits de Résistants de Mourad Laffitte
Au cours des tournages que nous avons effectués ces dernières années, des entretiens, des moments privilégiés que nous avons partagés avec de grands noms de la Résistance, Mourad Laffitte a réalisé de nombreux clichés ; des portraits de ces femmes et de ces hommes dans leur vie quotidienne.

Souhaitant partager ce fonds exceptionnel, nous proposons une exposition de portraits accompagnés de textes. Une occasion de retrouver  Raymond Aubrac, Walter Bassan, Achille Blondeau, Raymond Gurême, Stéphane Hessel, Léon Landini, Julien Lauprêtre, Salomon Mossovic, Charles Piaget, Madeleine Riffaud, André Schmer, Arsène Tchakarian, René Vautier etc.