Le romancier et cinéaste Gérard Mordillat consacre sa chronique La grande bouffe des requins (Là-bas si j’y suis) du 27 septembre à notre documentaire et la lutte des Goodyear.
Là-bas si j’y suis